QUI SOMMES NOUS ?

Les paris de Mémoires en jeu

Par les temps qui courent, les mémoires sont de moins en moins partagées. Nombre d’entre elles nourrissent des replis identitaires et cimentent les pierres des nouveaux murs qui ceignent nos frontières, qu’elles soient géopolitiques ou intellectuelles. Elles sont régulièrement instrumentalisées comme de nouvelles armes. Entretenir des liens entre les mémoires, les faire circuler en les enrichissant mutuellement n’est pas une évidence, encore moins une situation établie une fois pour toutes, ni un fonctionnement irréversible. C’est un engagement, un positionnement critique et un pari multidirectionnel, multiculturel et multidisciplinaire que Mémoires en jeu fait siens.

Mémoires en jeu se veut être l’espace d’expression d’un groupe ouvert qui sait rester à l’écoute des débats contradictoires. C’est avant tout le projet d’un collectif en mouvement, d’ampleur internationale. S’il est en majorité composé d’universitaires et d’intellectuels, il a pour souci d’accueillir des initiatives venant d’autres horizons. Établir des passerelles entre la recherche et la société n’est pas un vœu pieux, mais une des conditions pour une approche à la fois lucide et critique des enjeux de mémoire. Les questions de mémoire touchent toutes nos sociétés, c’est pourquoi leur compréhension nécessite d’être à la fois scientifique, artistique et culturelle, sans céder ni au reportage ni aux modes. La vocation de Mémoires en jeu est ainsi de restituer les états, situations, usages et évolutions des mémoires qui traversent les sociétés et les groupes, quels qu’ils soient, présents dans les sociétés européennes en particulier, et dans le monde, en général.

Si les mémoires s’agrègent aujourd’hui autour des violences collectives, c’est que celles-ci ont été fondatrices des espaces et des temporalités dans lesquels nous vivons ensemble et par lesquels nous nous reconnaissons. En ce sens, les questions de mémoire dont nous parlons sont associées à des violences soit historiques (liées aux dominations, guerres, massacres et génocides dont notre histoire est chargée), soit économiques ou politiques (liées aux exils, aux déplacements de populations et aux flux migratoires à partir desquels se sont constituées ou reconstituées des diasporas et des communautés sur leur terre d’accueil). C’est pourquoi Mémoires en jeu, qui se donne pour sous-titre : « enjeux de sociétés », traite des mémoires en tant que questions. Et si elle vise à un effort de problématisation et d’analyse de ces enjeux, c’est pour en faire émerger toute la complexité qui dépasse ce que l’on nomme de façon souvent trop générale « mémoire ». Nous ne serons pas des pourvoyeurs de réponses.

Ce manifeste est signé par l’ensemble des membres des comités de rédaction et scientifique, il est paru dans le n° 1 de la revue (septembre 2016)

Directeur de publication : Philippe Mesnard

Rédaction en chef : Aurélie Barjonet ; Luba Jurgenson ; Philippe Mesnard

Comité de rédaction : Nicolas Beaupré ; Delphine Bechtel ; Annette Becker ; Catherine Brun ; Nathalie Filloux ; Isabelle Galichon ; Anne Garrait ; Carola Hähnel-Mesnard ; Rémi Korman ; Olivier Luminet ; Stéphane Michonneau ; Vincent Petitjean ; Claudia Pieralli ; Soko Phay ; Jean-Yves Potel ; Henry Rousso ; Vicente Sanchez-Biosca

Comité scientifique : Janine Altounian ; Ewa Berard ; Marnix Beyen ; Christian Biet ; Clotilde Coueille ; Catherine Depretto ; Barbara Engelking ; Irina Flige ; Éric Hoppenot ; Alain Kleinberger ; Rachel Nef ; Catherine Perret ; Carlo Saletti ; Jean-Marie Schaeffer ; Frediano Sessi ; Michael Rothberg ; Michael de Saint-Cheron ; Meïr Waintrater; Nicolas Werth

Conception graphique & réalisation : Yann Collin

Correcteur français: Thierry Laisney

Correcteur anglais: Bailey Wamp

Communication: Astrid Mazabraud (Eur’Orbem)

Service des textes on-line: Catherine Songoulashvili (CELIS)

Les articles publiés n’engagent que la responsabilité des auteurs. Les textes de la revue sont publiés en français et anglais. Mémoires en jeu a essayé de contacter tous les ayants droit au copyright des illustrations publiées dans la revue. Si toutefois certaines images étaient reprises sans que les ayants droit aient été avertis, ceux-ci sont priés de prendre contact avec les éditeurs.

La version papier, disponible en librairie, est publiée par les éditions Kimé : Kimé, 2, impasse des Peintres, 75002 Paris / www.editionskime.fr

réseau de distribution Les Belles Lettres (Paris)

Mémoires des signes

15, rue des Gobelins, 75013 Paris

Téléphone : 33 (0)6 07 11 62 44 / 33 (0)6 85 05 20 06

memoires.en.jeu@gmail.com