La relève de Saul

> Par Mesnard, Philippe
   Université Clermont Auvergne (UCA) / CELIS EA 4280, Institut Universitaire de France
> Paru le : 29.04.2017

SAUL’S HERITAGE / Before analysing the Son of Saul, this paper endeavours to situate it within the series of fictional movies that examined the Sonderkommando, mentioning them within their plots. It thereby demonstrates how most of the films failed to represent these men. They were either disqualified as the worst kind of Nazi collaborators, or reduced to heroic fighters in the October 7, 1944 uprising; in either case, no insight or clarity was provided regarding their living conditions. From the ’80s until now, some documentaries –Lanzmann’s Shoah among them– have attempted to approach and characterise the genocide through the experience of the Sonderkommando.

Consequently, the position of these men has begun to be re-evaluated. In that sense, Son of Saul, which is fictional, breaks out of both the horizon of expectation and the aesthetic models used by the previous movies. It has opened new possibilities to ponder what those so-called “special squads” were.

Key words: aesthetic models, collaboration, documentary, fiction, heroic fighters, horizon of expectation.

BIBLIOGRAPHIE

Cehreli, Sila, Témoignage du Khurbn. La résistance juive dans les centres de mise à mort – Chełmno, Bełzec, Sobibór, Treblinka, Paris, Kimé, « entre histoire et mémoire », 2013.

Chéroux, Clément (dir.), Mémoires des camps, Paris, Marval, 2001.

Ernst, Sophie, « Mémoire de la Shoah, figure du “nouveau père”. Variations sur La Vie est belle de Roberto Benigni », Témoigner entre histoire et mémoire, Paris, Kimé, juillet-septembre 2009, n° 104, p. 203-217.

Friedländer, Saul, Les Années d’extermination 1939-1945 [2007], traduit de l’américain par Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, Le Seuil, « Points/ Histoire », 2008.

Friedler, Eric, Siebert, Barbara, Kilian, Andreas, Zeugen aus der Todeszone. Das jüdische Sonderkommando in Auschwitz, Lüneburg, zu Klampen!, 2002.

Gradowski, Zalmen, Écrits I et II. Témoignage d’un Sonderkommando d’Auschwitz, traduit du yiddish par Batia Baum, Paris, Kimé, 2013.

Kertész, Imre, Le Refus [1988], traduit du hongrois par Natalia Zaremba- Huzsvai en collaboration avec Charles Zaremba, Arles, Actes sud, Babel, 2001.

Lanzmann, Claude, « Le lieu et la parole », in ouvrage collectif, Au sujet de Shoah. Le film de Claude Lanzmann, Paris, Belin, 1990, p. 293-305.

Lanzmann, Claude, Le Lièvre de Patagonie, Paris, Gallimard, Folio, 2009.a.

Lanzmann, Claude, « Les cents vie de Claude Lanzmann », Le Nouvel Observateur, 5 mars 2009.b.

Levi, Primo, Les Naufragés et les rescapés [1986], traduit de l’italien par André Maugé, Paris, Gallimard, « Arcades », 1989.

Mesnard, Philippe « Des affinités cinématographiques entre sexe et nazisme », Témoigner entre Histoire et Mémoire, Paris, Kimé, n° 103, avril-juin 2009, p. 114-129.

Mesnard, Philippe, Kleinberger, Alain, La Shoah. Théâtre et cinéma aux limites de la représentation, Paris, Kimé, « entre histoire et mémoire », 2013.

Mesnard, Philippe (dir.), Sonderkommando et Arbeitsjuden. Les Travailleurs forcés de la mort, Paris, Kimé, 2015.

Nyiszli, Miklos, Médecin à Auschwitz. Souvenirs d’un médecin déporté [1946], traduit et adapté du hongrois par Tibère Kremer, Paris, éditions Julliard, 1961.

Perret, Catherine, « Le chemin de croix de Saul », Mémoires en jeu, n° 2, décembre 2016, p. 79-81.

Petitjean, Vincent, « De l’inhumain à l’unanime ? La réception du Fils de Saul dans la presse écrite française », Mémoires en jeu, n° 2, décembre 2016, p. 81-85.