Enquête sur la littérature mémorielle contemporaine

Dossier dirigé pat Aurélie Barjonet, Luba Jurgenson & Philippe Mesnard

Investigation on the contemporary memorial literature

At the present, there are plenty of writers who, at a moment of their work or over its entire length, ponder issues of memory. These issues, frequently tied to collective violence, allowed to revisit the modern or contemporary economical, political or social history. While some of authors are biographically and intimately related to the events of their narrative, others remove far from them. But nevertheless, in every case, we perceive a commitment and some esthetical bias, which belong to what we could designate as the memorial literature. Memory at stake gives the floor to them.

Nombreux sont aujourd’hui les écrivains qui, à un moment de leur œuvre ou tout le long de celle-ci, abordent des questions de mémoire. Celles-ci, souvent liées aux violences collectives, permettent de revisiter l’histoire économique, politique ou sociale moderne et contemporaine. Si certains d’entre eux sont biographiquement et intimement liés aux événements de leur récit, d’autres en sont éloignés. Pourtant, dans un cas comme dans l’autre, on sent un engagement et des partis pris repérables propres à ce que l’on pourrait nommer : la littérature mémorielle. Mémoires en jeu leur a donné la parole.

Sommaire du numéro

 

Présentation

Aurélie Barjonet Université Versailles Saint-Quentin (Centre d’Histoire culturelle des Sociétés contemporaines)
Luba Jurgenson Sorbonne Université / Eur'ORBEM
Philippe Mesnard Université Clermont Auvergne (UCA) / CELIS EA 4280, Institut Universitaire de France
Paru le : 10.02.2018
Mémoires en jeu souhaité enquêter sur cette part de la littérature contemporaine qui, depuis ces dernières décennies à travers le monde, s’alimente aux mémoires des violences collectives, en fait son... Suite

Questionnaire

Paru le : 10.02.2018
Questionnaire envoyé aux auteurs de notre enquête Qu’est-ce qui vous a poussé à vous intéresser à la mémoire d’une époque, d’un événement, d’un groupe persécuté ? Faut-il en avoir été le... Suite

Réponse de Gabriela Adameşteanu

Paru le : 10.02.2018
Gabriela ADAMEŞTEANU, *1942 (Roumanie)     C’est mon père qui a réveillé mon intérêt pour les événements passés. Il était professeur d’histoire, et adorait son métier. Il me faisait toujours... Suite

Réponse de Koulsy Lamko

Paru le : 10.02.2018
Koulsy LAMKO, *1959 (Tchad) Traduit de l’espagnol par Stéphane Michonneau   J’avais 14 ans à Sarh, au Tchad, lorsque la réalité des peuples noirs s’imposa brutalement à moi. Deux moments... Suite