N°18. Mémoires hors les murs / Memories in-situ

Dossier
Philippe MesnardUniversité Clermont Auvergne (UCA) / CELIS EA 4280, Institut Universitaire de France
Ajouté le : 13.03.2023

Les espaces que nous habitons, que nous visitons comme ce dont nous sommes spectateurs portent de plus en plus des marques mémorielles. Des lieux anodins se révèlent chargés d’histoire. D’autres qui sont emblématiques d’un événement figurent dans des parcours aux mémoires multiples. Des territoires entiers surinvestis par les signalétiques mémorielles voient en quelques années leur identité se métamorphoser. Des reconstitutions sont organisées pour rajouter une valeur mémorielle à des sites déjà renommés. Touristes, groupes scolaires, chercheurs, citoyens sont interpellés par ces signes qui balisent l’environnement. L’environnement apparaît alors comme un élément paradoxalement symbolique et naturel, porteur d’avenir qui ramène constamment au passé. Ainsi, il s’agit avec ce dossier de revisiter la façon dont les dispositifs mémoriels réorganisent aussi bien les espaces extérieurs de notre monde commun que les représentations mentales que nous en avons. Cette approche permet, en corollaire, de faire émerger des pans entiers d’histoire, notamment d’histoire sociale, qui ont perdu leur visibilité en dépit de l’impératif de lutter contre l’oubli dont nos sociétés semblent pourtant animées.

The spaces we inhabit, that we visit as well as what we experience as spectators are increasingly carrying memorial marks. Thus, meaningless places are revealed to be charged with the past, and other emblematic places are integrated into itineraries where multiple histories intertwine. Entire territories are over-invested by memorial signs to the extent that, in a few years, their identity is being transformed. Re-enactments are organised to add a memorial value to already renowned sites. Tourists, school groups, researchers and citizens are all drawn to these signs that mark out the environment. Thus, the environment paradoxically appears as a symbolic and natural element, as a bearer of the future while constantly bringing back the past. That why the aim of this dossier is to revisit the way in which memory devices reorganise the external spaces of our common world and the mental representations we have of it. This approach will enable, as a corollary, the emergence of whole sections of history that have lost their visibility despite the imperative to fight against oblivion, which our societies seem to be driven by.

les éléments complémentaires du dossier, ainsi que des galeries d’images seront mis en ligne à partir du 15 avril. Le dossier téléchargeable à partir du 15 mai 2023.

 

Figurations du paysage dans l’œuvre poétique de Walter Scott : catalyseurs des mémoires écossaises

Paolo Dias Fernandes UCA / CELIS EA 4280
Paru le : 06.04.2023
Walter Scott, éminent représentant du roman historique, a largement contribué à fonder la Calédonie mythique et voilée de mystères qui fascina les romantiques et nourrit aujourd’hui encore les représentations communes... Suite

Considérations sur le « paysage mémoriel »

Philippe Mesnard Université Clermont Auvergne (UCA) / CELIS EA 4280, Institut Universitaire de France
Paru le : 19.03.2023
Ce texte traite du paysage mémoriel comme double construction. En effet, le paysage peut être défini comme une construction cognitive historiquement déterminée par l’art, puis, la culture. La mémoire, au... Suite